Actions de défense collective des personnes diabétiques en période de Covid-19

Télécharger la fiche action

Fédération française des diabétiques

National

Manon Soggiu et Jean François Thébaut (Manon Soggiu est Responsable des affaires publiques et J.F. Thébaut est Vice-Président, en charge du plaidoyer et des affaires externes )

Manon : 01 84 79 21 33
m.soggiu@federationdesdiabetiques.org
https://www.federationdesdiabetiques.org/
88 Rue de la Roquette, Paris 75011, France
Objet de l'association Information, accompagnement, prévention, défense individuelle et collective, recherche et innovation
Activités principales réalisées Actions individuelles et collectives d’accompagnement, formation des bénévoles, actions et campagnes d’information et de sensibilisation
Nombre de bénévoles 1500
Nombre de salariés 19
Territoire d’intervention de l’association National
Description de l'action Sur la base des remontées et de notre analyse de la situation liée au Covid-19, nous avons interpellé et collaboré avec les institutionnels (gouvernement, parlementaires, autorités de santé, etc.) pour trouver des solutions et notamment garantir l'accès aux soins des personnes diabétiques pendant la crise sanitaire.

Exemples :
- L’accès aux pédicures-podologues
- L’assouplissement des conditions d’accès au programme ETAPES (télésurveillance)

Ce type d’actions de défense collective existent de manière générale à la FFD mais elles se sont intensifiées avec l’épidémie de Covid-19.
Thématiques associées à votre action
Lieu(x) où se déroule(nt) l'action88 Rue de la Roquette, Paris, France
Date de début de mise en œuvre16/03/2020
Fréquence de l’actionA la demande
Durée prévueIllimitée
Votre action a t-elle pu continuer pendant la crise sanitaire liée au Covid-19 ?Oui
L’avez-vous adaptée pendant la crise sanitaire ?Oui
Merci de préciser de quelle manière (contacts téléphoniques, visio, ajustements divers) ?C'est une action pérenne de l'association qui s'est intensifiée avec l'épidémie de Covid-19.
Quel est l’objectif général ?Apporter des solutions au niveau collectif, afin de soutenir les malades atteints de diabète et garantir leur accès aux soins, leurs droits, etc. dans ce contexte exceptionnel de crise sanitaire lié au Covid-19.
Type de publicsTous les publics
Personnes concernées par l’actionPersonnes malades, Proches de malades et/ou situation de handicap, Aidants de malades et/ou situation de handicap
Pathologies ou situations de santé à risque abordée(s)
Le territoire d’intervention de l’action couvre l’échelleNationale
Où votre action se déroule-t-elle ?Siège social de l'association
TerritoireUrbain, Périurbain, Rural
L’action est-elle coordonnée au niveau national ?Oui
Utilisez-vous des outils pour soutenir votre action ?Non
Êtes-vous satisfaits de cette action ? Avez-vous atteint vos objectifs ?Oui
Merci de développer votre réponseCertaines de nos actions ont obtenu de bons résultats.

Concernant l’accès aux pédicures-podologues :
La prise en charge des plaies du pied est essentielle pour les personnes atteintes de diabète, responsables de 9000 amputations par an en France. Pourtant ces professionnels de santé étaient initialement exclus de la liste des professions dotées en masques. Ceci les a contraints à fermer leurs cabinets entrainant une rupture grave de prise en charge. Pour ces raisons, la Fédération s’est mobilisée aux côtés de l’Ordre National des Pédicures Podologues afin de mettre à disposition des
patients et des médecins une liste des Structures d’Urgences Podologiques opérationnelles dans
chaque département. Parallèlement le Ministre de la Santé et la Direction Générale de la Santé ont été directement interpellés pour que ceux-ci soient dotés en masques. Cette requête a été entendue : très rapidement 20000 masques chirurgicaux leur étaient octroyés sur le territoire national.

Concernant l’assouplissement des conditions d’accès au programme ETAPES (télésurveillance) :
L’action de la Fédération fait suite au constat alarmant d’un nombre important de ruptures dans les parcours de soins des personnes atteintes de diabète en ces temps de crise sanitaire. A cause du confinement, elles ne pouvaient ou n’osaient pas bénéficier des consultations dont elles avaient besoin. Or, les difficultés d’accès aux professionnels de santé sont des risques majeurs d’aggravation de l’équilibre glycémique, responsables d’urgences métaboliques, et de retards de prise en charge de complications chroniques. Pour ces raisons, la Fédération a sollicité des entretiens avec la Direction Générale de l’Offre de Soins du Ministère des Solidarités et de la Santé, en collaboration avec la Société Francophone de Diabétologie ainsi que le Syndicat de médecins endocrinologues, diabétologues, nutritionnistes et maladies métaboliques, afin que les critères d’accès au dispositif soient assouplis. Il s’agissait d’une impérieuse nécessité pour faciliter le suivi à distance des personnes atteintes de diabète et les protéger, dans le même temps, d’un risque de contamination au Covid-19. Quelques semaines après ces demandes, un arrêté était publié et tenait compte des
besoins des patients exposés par la Fédération.
Canaux de communicationSur le site de votre association, Réseaux sociaux, Newsletters internes, Relations presse
Logo Santé Info Droits