Prostate Tour

Télécharger la fiche action

Ligue contre le cancer Comité Martinique

Régional

Anaïs Just (Chargée de mission aux actions pour les malades)

06 96 03 50 08 ou 05 96 63 38 80
anais.just@ligue-cancer.net
Immeuble le Trident - Bat A - Cité Mongéralde - BP 789, 97200 Fort de France Cedex
Objet de l'association Lutter contre le cancer et toutes ses conséquences parce que le cancer est un problème de société.
Activités principales réalisées : 

1) Financement de la recherche,

2) Aides aux malades et à leurs proches,
3) Prévention et sensibilisation aux dépistages.
Activités principales réalisées Aides aux malades (soutiens financiers, matériels et psychologiques), aides financières en direction des établissements de soins, information en direction du public, aide à la recherche, prévention en milieu scolaire.
Nombre d'adhérents de l'association au 31 décembre de l’année écoulée 2 316
Nombre de bénévoles 60
Nombre de volontaires 22
Nombre de salariés 5
Territoire d’intervention de l’association Régional
Noms des régions, départements ou villes du territoire d’intervention Martinique
Description de l'action Cette campagne d’information sous l’appellation de « Prostate Tour » à l’image du « Colon Tour ®, permet au public de « voyager à l'intérieur » de la prostate, d’y découvrir les différentes pathologies et de comprendre l’évolution des lésions de la prostate. Ainsi, la Ligue en partenariat avec Centre de Coordination des dépistages des cancers propose une information ludique et pédagogique qui permet aux visiteurs d’appréhender la maladie et ses traitements. Ils pourront également découvrir par exemple, les techniques de dépistage et leurs intérêts, les traitements et l’évolution du suivi.
Annoncé comme un outil de sensibilisation très efficace où les participants découvrent qu’il est facile de se faire dépister la « Prostate Tour » serait un outil formidable pour la population Martiniquaise voire Antillaise. En effet, des échanges régionaux peuvent être envisagés avec la Guadeloupe où la problématique du cancer de la prostate est importante.
Comme le Colon Tour des partenaires ou des associations agissant sur le champ de la santé pourraient intervenir en déployant une information sur les problèmes de santé publique : hypertension artérielle, cholestérol, diabète, infections et maladies sexuellement transmissibles, nutrition, etc… L’ensemble des partenaires se positionnent comme des acteurs d’information et promoteurs de changement de comportement.

1/Mise en œuvre de l’action

La première année nous avons principalement ciblé le territoire de proximité du Nord Caraïbes définis par l’Agence Régionale de Santé. Toutefois le Prostate Tour a été déployé sur les autres territoires de proximité en fonction des demandes des communes situées sur les territoires du Nord Atlantique, Centre et Sud.

Formations des bénévoles et animateurs
Mise en place d’une formation organisée par un médecin spécialiste de la prostate (urologue) portant sur :
- Les généralités de la prostate (organe, fonctions, évolution…)
- Les généralités sur les symptômes et des pathologies
- Evolution en cancer et signes évocateurs
- Modalités de diagnostic
- Traitements et suivis

Déroulement de l’action
- Mobilisation du réseau de partenaires
- Lancement du Prostate Tour auprès des CCAS et des associations de quartier des communes du Nord Caraïbes de de la Martinique, en lien avec la campagne de sensibilisation du dépistage précoce de la prostate (November).

Moyen matériel pour l'animation
- Structure gonflable (Prostate Tour), urne pour recueil des questionnaires de satisfaction, rallonge électrique, prostate sur pied…
- Outils de communication : flyers, affiches, signalétique, vidéos, documentations Ligue et des partenaires
- Outils informatiques : ordinateurs, haut-parleurs, films/vidéo

Moyens humains :
11 personnes présentes en continu, soit :
- 2 personnes en charge des visites de la structure (prostate) ;
- 1 personne en charge de la remise de questionnaire d’évaluation ;
- 1 personne en charge du pointage du nombre de visiteurs
- 2 personnes sur le stand Ligue Contre le Cancer ;
- 1 personne sur le stand AMREC ;
- 1 urologue
- 1 Médecin généraliste
- 2 à 3 personnes sur les stands d’information partenaire ;

2/ Stratégie d’action et de communication :
Il s’agira d’intensifier la visibilité du « Prostate Tour » à travers :
- La création d’un nouveau visuel sur la création de supports de communication : flyers, affiches, kakémonos, beach flags, banderoles, …
- La création d’un support audio-visuel pour relayer l’information sur des supports médias (internet, réseaux sociaux, …) et pour une utilisation pour des institutionnels ou pour un usage pédagogique.

3/ Stratégie de ralliement des partenaires de santé :
D’une part, nous insisterons sur l’implication des partenaires et des professionnels de santé de la commune en termes de relais de communication et de promotion du dépistage du cancer de la prostate pour un diagnostic précoce auprès de leur population masculine. Nous mettrons à leur disposition des outils de communication : dépliants d’information et affiches à mettre dans les cabinets médicaux.
D’autre part, le renforcement du partenariat pour être appuyé par la rémunération des professionnels de santé présent lors des opérations « Prostate Tour ».
Nous continuerons d’impliquer dans cette action les associations humanitaires afin de toucher les publics fragilisés présents sur le territoire.
Thématiques associées à votre action
Lieu(x) où se déroule(nt) l'actionImmeuble le Trident - Bat A - Cité Mongéralde - BP 789, 97200 Fort de France Cedex
Date de début de mise en œuvre01/01/2017
Fréquence de l’actionPlusieurs interventions chaque année
Durée prévueIllimitée
Durée effective (réalisée)3 ans
Plans de santé - Si oui lequel ?Plans de santé
Budget de l’action et/ou détails des postes de dépenses68 000 €
Qui sont les financeurs ?Agence Régionale de Santé Martinique
Répond-elle à un appel à projet ou un appel d’offres ?Oui
Merci de préciserAppel à projet régionale de prévention et de promotion du dépistage de l’ARS
Votre action a-t-elle fait l’objet d’un diagnostic préalable ou d’une analyse des besoins du terrain ?Oui
Merci de préciserLe registre des cancers de la Martinique fait état de plus de 1500 nouveaux cas de cancers enregistrés chaque année sur le territoire, un chiffre malheureusement en hausse. Les tumeurs demeurent la seconde cause de mortalité après les maladies cardiovasculaires chez l’homme et la femme en Martinique.

A la Martinique, le cancer de la prostate est aujourd’hui la 1ère localisation cancéreuse la plus fréquemment diagnostiquée chez l’homme avec plus 54% de la part des cancers découvert dans le département. Entre 2008 et 2010, le taux standardisé monde était de 163,7 pour 100 000 habitants. Il est noté un retard dans le diagnostic pour de nombreux cas avec de taux de mortalité largement supérieurs à ceux détecté dans l'Hexagone.
Pour les autorités sanitaires, le cancer de la prostate est l’un des cancers les plus fréquents et les plus meurtriers mais qui, détecté à temps, peut être soigné de façon efficace.

L’une des priorités de la Ligue contre le cancer Comité Martinique est de se rapprocher au plus près des Martiniquais, à travers l’utilisation d’outils innovants et pédagogiques. La Ligue contre le cancer Comité Martinique souhaite faire l’acquisition d’une structure gonflable (un peu comme le Colon Tour ®). L’utilisation de cet outil permet d’informer la population sur l’intérêt du dépistage précoce des cancers et notamment celui du cancer la prostate.

En partenariat avec le centre de Coordination Régional de Dépistage des cancers qui gère les campagnes de dépistage du sein, du col de l’utérus et du cancer colorectal, accompagne le dispositif du Colon Tour lors des campagnes d’information sur les campagnes de dépistage des cancers. Ce partenariat pourra être utilisé voire renforcer pour l’accompagnement pour l’installation du « Prostate Tour ».
Quel est l’objectif général ?♣ Informer de manière ludique et interactif la population et particulièrement la population masculine sur le cancer de la prostate, les facteurs de risque, et les moyens de le prévenir.
♣ Renforcer les connaissances de la population sur les modalités et l’intérêt du dépistage du cancer de la prostate pour un diagnostic précoce.
♣ Diminuer les freins au dépistage individuel du cancer de la prostate.
♣ Augmenter le taux de recours du dépistage de la prostate
Âges40 à 65 ans, 65 à 80 ans
Pathologies ou situations de santé à risque abordée(s)
Situations socialesPersonnes isolées, Publics en situation de précarité
Autres personnes impliquées dans l'action (précisez le nombre svp)Bénévoles et salariés de la Ligue Contre le Cancer Comité Martinique + Personnel du GIP PROM et du Centre de Coordination de Dépistage des Cancers + Associations, collectivités, mutuelles et entreprises partenaires + Prestataires
Le territoire d’intervention de l’action couvre l’échelleRégionale
Où votre action se déroule-t-elle ?Hôpitaux, cliniques, Maisons de santé, EHPAD, Locaux associatifs, En entreprises, Action itinérante
TerritoireUrbain, Périurbain, Rural
L’action est-elle coordonnée au niveau national ?Non
L’action est-elle coordonnée au niveau local ?Oui
L’action s’inscrit-elle dans un parcours de santé (organisation formalisée sur le territoire) ou dans un parcours de soins ?Oui
Merci de préciser le parcours de santé / de soins dans lequel s'inscrit l'actionL’action s’inscrit dans le schéma régional de santé du PRS 2 de la Martinique au sein d’un des parcours de santé autour desquels des enjeux de santé spécifiques sont identifiés (cancers) dont une des priorités opérationnelles est la promotion du dépistage des cancers, mais également dans les axes prioritaires du Plan cancer 3 à l’échelle nationale.
L’action s’inscrit-elle dans :Un contrat local de santé (CLS)
Merci de préciser dans quel contrat local de santé (CLS)dans le CLS de la ville de Fort de France et du Lamentin par exemple
Existe-t-il un comité de pilotage ?Oui
Quelle est sa composition, le rythme des réunions, etc.?Le COPIL est composé des membres suivants :
- Président de La Ligue Contre Le Cancer
- Directeur de la Ligue Contre le Cancer
- Référent Prostate Tour de la Ligue Contre le Cancer
- Déléguée à la Prévention et promotion du dépistage de la Ligue Contre le Cancer
- Chargée de mission prévention et promotion du dépistage de la Ligue Contre le Cancer
- Médecin urologue
- Représentant du Centre de Coordination des Dépistages des cancers
- Bénévoles de la Ligue Contre Le Cancer

Le COPIL se réunit une fois par trimestre.
Existe-t-il un comité technique ?Oui
Quelle est sa composition, le rythme des réunions, etc.?Le comité technique est composé comme suit :
- Directeur de la Ligue Contre le Cancer
- Référent Prostate Tour de la Ligue Contre le Cancer
- Chargée de mission prévention et promotion du dépistage de la Ligue Contre le Cancer
- Représentant du Centre de Coordination des Dépistages des cancers
- Coordonnateur ou représentants de l’entité qui sollicite la mise en place du Prostate Tour
- Des membres du COPIL peuvent être amenés à participer aux réunions du COTECH
Utilisez-vous des outils pour soutenir votre action ?Oui
Parmi ces outils, utilisez-vous des outils déjà validés ?Oui
Merci de préciser les outils déjà validésOutils d’information, de prévention et d’évaluation réalisés par la Ligue Nationale Contre Le Cancer et l’INCA
Plateforme d’information créée par la Ligue Nationale Contre Le Cancer.
Vidéo d’information de l’INCA et de l’Institut Curie
Parmi ces outils, utilisez-vous des outils fournis par France Assos Santé ?Oui
Merci de préciser ces outils fournis par France Assos SantéFiches santé info droits pratique : Droits des malades, Démocratie sanitaires, Sécurité sociale santé et travail
Parmi ces outils, utilisez-vous des outils construits par vous ou votre association ?Oui
Merci de préciser ces outils construits par vous ou votre associationInformations sur le dépistage des cancers, cancers de la prostate, les traitements, l’alimentation, etc…
Une évaluation a-t-elle été effectuée ?Oui
Méthode retenueInterne (auto-évaluation réalisée par votre association)
Procédés opératoires utilisésStatistiques, Questionnaires de satisfaction, Entretiens individuels
Quels sont les indicateurs d’activité utilisés ?Evaluations quantitatives :
• Pointage du nombre, de l’âge et du sexe des visiteurs de la structure gonflable et des stands d’information
• Pointage du nombre de professionnels de santé mobilisés sur la manifestation
• Pourcentage de participants de la commune concernée.
• Pourcentage de participants des communes limitrophes de la commune concernée
• Nombre de participants de la population cibles (50-74 ans)
• Nombre de participants ayant l’intention de communiquer sur les campagnes de dépistage
Quels sont les indicateurs de processus utilisés ?Evaluations qualitatives (au travers l’analyse du questionnaire de satisfaction) :
• Identification des préoccupations et problématiques des participants
Mesure de la pertinence de l’action et son impact sur les participants
• Identification de la (des) source(s) d’information de l’action

Evaluation sommative :
• Expression du ressenti de la satisfaction des participants
Êtes-vous satisfaits de cette action ? Avez-vous atteint vos objectifs ?Oui
Merci de développer votre réponseLes objectifs de l’action ont été partiellement atteints pour le moment, car nous n’avons pas encore déployée la structure sur l’ensemble du territoire. La population masculine participe encore très timidement à l’action.
Avez-vous réalisé un bilan « officiel » ?Oui
Ce bilan a été remis...Les deux
Si un bilan officiel a été remis, à qui l'a t-il été précisément ?Il est diffusé en interne et en externe auprès de nos partenaires opérationnels et financeurs
L’action est-elle susceptible d’être transférée sur un autre territoire ?Oui
Merci de développer votre réponseL’action est susceptible d’être déployée également sur la Guadeloupe et la Guyane
Des outils de transférabilité ont-ils été prévus/utilisés ?Oui
Canaux de communicationRelations presse, Réseaux sociaux, Autres
Quels médias ont parlé de votre action ?Radios locales via des spots et des interventions
Sur quels autres canaux a-t-on parlé de votre action ?Flyers, affichages et via des groupes WhatsApp
Logo Santé Info Droits