Séjours de répit aidants/aidés

Télécharger la fiche action

APFDP - Association de Préfiguration de la Fondation Denise Picard

National

Roger Picard (Directeur)

06 37 26 01 86
roger@centrederepit.org
http://lesbruyeres.centrederepit.org
Chemin des Rocs – La Boucharde, BRUGHEAS 03700, France
Objet de l'association Séjours de répit pour les aidants.
Prévention de la santé des aidants.
Activités principales réalisées Accueil conjoint des familles pour des séjours de une à quatre semaines
Nombre d'adhérents de l'association au 31 décembre de l’année écoulée 130
Nombre de bénévoles 20
Nombre de volontaires
Nombre de salariés 12
Territoire d’intervention de l’association National
Noms des régions, départements ou villes du territoire d’intervention
Description de l'action Accueil pour des aidants et aidés des séjours de répit et de vacances au Centre de répit Les Bruyères dans l'Allier.
Accueil sans distinction d’âge, de sexe, de CSP, de catégories ou d'origine de dépendance (maladie, handicap, accident de la vie, …), ni d’origine géographique.
Pas de barrière administrative PA/PH
Accueil des familles avec personnes dépendantes de juin à septembre et de structures médico-sociales en séjour de rupture en mi-saison.
Nombreuses activités et infrastructures adaptées sur place.
Label 2018 de l’ARS ARA pour le droit au répit et le droit des aidants.
Thématiques associées à votre action
Lieu(x) où se déroule(nt) l'actionChemin des Rocs – La Boucharde – 03700 BRUGHEAS
Date de début de mise en œuvre01/07/2015
Durée prévueIllimitée
Budget de l’action et/ou détails des postes de dépenses300 000€/an
Qui sont les financeurs ?Pour l’association : facturation des séjours, apports des promoteurs
Pour les bénéficiaires : aides aux séjours (ANCV – VACAF – Caisses – Mutuelles)
La participation des usagers est-elle une modalité intégrée dans votre action ?Oui
Merci de préciserParticipation d'usagers au Conseil d'administration
Répond-elle à un appel à projet ou un appel d’offres ?Oui
Merci de préciserUn des objectifs est l’autonomisation des aidants et une meilleure prise en charge de leur santé par eux-mêmes
Quel est l’objectif général ?Prendre soins des aidants ET des Aidés
Quels sont les objectifs opérationnels ?Proposer de séjours de répit et de vacances
Nombre de bénéficiaires (par an)800 à 1000 personnes par an
Type de publicsTous les publics
Personnes concernées par l’actionPersonnes malades, Personnes en situation de handicap, Proches de malades et/ou situation de handicap, Aidants de malades et/ou situation de handicap
Situations socialesFamilles
Nombre de salariés impliqués dans l'action12 salariés dont 3 en service à la personne
Autres personnes impliquées dans l'action (précisez le nombre svp)Intervenants extérieurs pour la musico-thérapie, l'art-thérapie, etc.
Le territoire d’intervention de l’action couvre l’échelleNationale
Où votre action se déroule-t-elle ?Villages vacances
TerritoireRural
L’action est-elle coordonnée au niveau local ?Oui
L’action s’inscrit-elle dans un parcours de santé (organisation formalisée sur le territoire) ou dans un parcours de soins ?Non
L’action s’inscrit-elle dans :Aucun contrat
Existe-t-il d’autres modalités de gouvernance (par exemple si l’action s’inscrit dans un parcours de santé)Oui
Quelle est sa composition, le rythme des réunions, etc.?Tout s'organise avec le conseil d'administration, le bureau et les équipes qui travaillent sur place
Utilisez-vous des outils pour soutenir votre action ?Oui
Merci de préciser les outils utilisésPlannings
Une évaluation a-t-elle été effectuée ?Oui
Méthode retenueInterne (auto-évaluation réalisée par votre association)
Procédés opératoires utilisésStatistiques, Questionnaires de satisfaction
Quels sont les indicateurs d’activité utilisés ?Nombre de personnes accueillies
Quels sont les indicateurs de processus utilisés ?Questionnaire de satisfaction
Êtes-vous satisfaits de cette action ? Avez-vous atteint vos objectifs ?Oui
Merci de développer votre réponseObjectifs très largement atteints au plan individuels pour les aidants et les aidés.

Objectifs très insuffisants pour l’association faute de prise en compte de notre activité et donc de financements.
Avez-vous réalisé un bilan « officiel » ?Oui
Ce bilan a été remis...En interne
L’action est-elle susceptible d’être transférée sur un autre territoire ?Oui
Merci de développer votre réponseCela sera cependant très difficile tant que cette activité n’est pas reconnue en tant que médico-sociale (EANM)
Canaux de communicationRelations presse
Quels médias ont parlé de votre action ?Article paru dans 66 Millions d'Impatients :
https://www.france-assos-sante.org/2019/12/11/centre-vacances-aidants-aides/
Autres commentairesLes aidants et le répit sont au cœur des préoccupations actuelles de nos gouvernants et de nos institutions.
Les lois et textes déjà votés et ceux à venir (plan santé 2022, nouveau plan MND, loi grand âge et autonomie) vont dans ce sens, il est cependant à craindre que les moyens affectés ne soient pas à la hauteur des besoins.
Les finances de l’état ne permettront pas à elles seules cette mutation due à la démographie, conséquence heureuse de notre système de protection sociale, et aux progrès de la médecine.
Il appartient donc aux acteurs privés non lucratifs (Secteur ESS, Associations, Partenaires Sociaux, IRP, Mutuelles), de se saisir du sujet, au risque de l’abandonner au secteur lucratif, qui peut être performant mais avant tout sélectif pour un objectif basé sur la rentabilité. Or, le maintien de conditions de vie optimales pour nos personnes âgées, nos personnes handicapées ne peut pas être soumis à ce critère de rentabilité : le maintien en bonne santé, le maintien à domicile, le service rendu, l’éloignement de l’institutionnalisation sont, entre autres, des critères aussi valables et défendables au plan économique.
Logo Santé Info Droits