Les usagers et leur famille face à la chirurgie ambulatoire – 2017

Télécharger la fiche action

URAF Bourgogne-Franche-Comté - Union régionale des associations familiales

Régional

Sandrine Eme (Chargée de mission URAF/Observatoire de la famille)

03.81.47.85.06
urafbourgognefranchecomte@gmail.com
https://www.uraf-bfc.fr/
14 Rue Nodot, Dijon 21000, France
Objet de l'association Représenter les familles auprès des pouvoirs publics ; Coordonner et fédérer les UDAF ; valoriser le réseau
Activités principales réalisées - Porter la voix des familles via la représentation familiale
- Développer l’expertise des réalités de vie de la région via l’Observatoire de la famille
- Coordonner le réseau des UDAF de la région
Nombre d'adhérents de l'association au 31 décembre de l’année écoulée 8 associations
Nombre de bénévoles 30
Nombre de salariés 1
Territoire d’intervention de l’association Régional
Noms des régions, départements ou villes du territoire d’intervention Région Bourgogne-Franche-Comté
Description de l'action Recueil de la parole des usagers et des familles via 8 concertations départementales (trame de consultation commune) et 2 forums citoyens.

Organisation de la coordination entre les acteurs de santé et du secteur médico-social avec une enquête auprès des mandataires judiciaires et une journée régionale.
Thématiques associées à votre action
Lieu(x) où se déroule(nt) l'action14 Rue Nodot, 21000 Dijon, France
Date de début de mise en œuvre01/01/2017
Fréquence de l’actionEdition ponctuelle
Durée prévue1 an
Budget de l’action et/ou détails des postes de dépenses59 554€
Qui sont les financeurs ?Fonds propres UDAF71 /URAF
ARS Bourgogne-Franche-Comté
Répond-elle à un appel à projet ou un appel d’offres ?Oui
Merci de préciserAppel à projet de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté en démocratie sanitaire
Votre action a-t-elle fait l’objet d’un diagnostic préalable ou d’une analyse des besoins du terrain ?Oui
Merci de préciserAnalyse de terrain : Les tuteurs familiaux, les mandataires judiciaires ont pour mission de veiller au respect des droits de certaines personnes vulnérables ainsi qu’à la satisfaction de leurs besoins. Ce qu’ils constatent :
- Un manque de coordination avec les acteurs de la santé et de l’autorité publique qui conduit parfois à des sorties d’hospitalisation non anticipées, non partagées et à des prises en charge non adaptées.
- Une augmentation des situations de ruptures de soins et de non accompagnement personnalisé même si des injonctions de justice existent.
Quel est l’objectif général ?- Faire remonter les besoins : des usagers, des familles, des mandataires judiciaires et de tous les acteurs qui agissent au quotidien auprès des personnes en souffrance.
- Repérer des pistes d’amélioration
- Développer la coordination entre les divers acteurs du secteur sanitaire et médico-social pour les sensibiliser aux droits des usagers et améliorer leur accompagnement.
Quels sont les objectifs opérationnels ?- Faire remonter les besoins, les attentes, les opinions des usagers, des familles des acteurs du champs sanitaire, social et médico-social
- Dégager des orientations, des solutions, permettant de faire évoluer pratiques et politiques publiques dans la région
Nombre de bénéficiaires (par an)340
Type de publicsTous les publics
Pathologies ou situations de santé à risque abordée(s)
Nombre de salariés impliqués dans l'action6 salariés
Le territoire d’intervention de l’action couvre l’échelleRégionale
Où votre action se déroule-t-elle ?Salles/espaces municipaux ou privés, Action itinérante
TerritoireUrbain, Périurbain, Rural
L’action est-elle coordonnée au niveau national ?Non
L’action est-elle coordonnée au niveau local ?Oui
L’action s’inscrit-elle dans un parcours de santé (organisation formalisée sur le territoire) ou dans un parcours de soins ?Oui
Merci de préciser le parcours de santé / de soins dans lequel s'inscrit l'actionParcours de santé mentale
Existe-t-il un comité de pilotage ?Oui
Quelle est sa composition, le rythme des réunions, etc.?Il se compose de salariés et de bénévoles du réseau des UDAF/URAF de Bourgogne Franche-Comté (Union régionale et départementale des associations familiales). L’URAF pilotait le projet.
3 réunions de Copil.
Existe-t-il d’autres modalités de gouvernance (par exemple si l’action s’inscrit dans un parcours de santé)Oui
Quelle est sa composition, le rythme des réunions, etc.?Un groupe de travail régional composé de salariés de différentes structures pour construire le questionnaire auprès des mandataires judiciaires et la journée régionale.
Utilisez-vous des outils pour soutenir votre action ?Oui
Merci de préciser les outils utilisés1 document  : Les pistes de réflexion pour améliorer la prise en charge des personnes vulnérables.
Une évaluation a-t-elle été effectuée ?Oui
Méthode retenueInterne (auto-évaluation réalisée par votre association)
Êtes-vous satisfaits de cette action ? Avez-vous atteint vos objectifs ?Oui
Merci de développer votre réponseNous sommes satisfaits par la forte mobilisation aux diverses manifestations et par la constitution d’un document reprenant les pistes de réflexion salué par l’ARS.
Avez-vous réalisé un bilan « officiel » ?Oui
Ce bilan a été remis...Les deux
L’action est-elle susceptible d’être transférée sur un autre territoire ?Non
Des outils de transférabilité ont-ils été prévus/utilisés ?Non
Canaux de communicationAutres
Sur quels autres canaux a-t-on parlé de votre action ?- Présentation à la CRSA de la région et l’Union Nationale des Associations Familiales,
- Mise en place d’une opération de communication auprès des élus et parlementaires des départements via les URAF
Logo Santé Info Droits