Pour certaines femmes, les frottis c’est plus souvent, plus longtemps

Télécharger la fiche action

Réseau D.E.S. France

Anne Levadou (Présidente)

05 58 75 50 04
contact@des-france.org
http://www.des-france.org/accueil/index.php
1052 Rue de la Ferme de Carboue, Mont-de-Marsan 40000, France
Objet de l'association - Diffuser une information scientifiquement validée des conséquences du distilbène (oestrogène de synthèse prescrit durant la grossesse), pour organiser la prévention et réduire les conséquences.
- Soutenir les personnes concernées.
- Coopérer avec différents interlocuteurs pour améliorer la prise en charge des personnes concernées.
- Sensibiliser les professionnels de santé et la société civile à l'importance d'une pharmacovigilance indépendante et menée sur le long terme.
Activités principales réalisées - Mise à jour et diffusion de l'information (revue trimestrielle, site internet, newsletter, réseaux sociaux, réalisation de vidéos)
- Soutien des personnes concernées (permanence téléphonique)
- Réalisation de recherches scientifiques : publication d'articles dans des revues à comité de relecture
- Opérations de sensibilisation du grand public (prévention du cancer du col de l'utérus)
- Coopération avec différents interlocuteurs (professionnels de santé, élus parlementaires, journalistes, etc.)
Téléphone 05 58 75 50 04
Courriel contact@des-france.org
Nombre d'adhérents de l'association au 31 décembre de l’année écoulée 673 adhérents cotisants et 2000 abonnés à la newsletter
Nombre de bénévoles 20
Nombre de salariés 0,6 ETP
Territoire d’intervention de l’association National
Description de l'action Action de sensibilisation nationale à la prévention du cancer du col de l'utérus, par la réalisation de frottis de dépistage.
Cible particulière : femmes ayant un risque accru de ce cancer (femmes greffées, exposées avant leur naissance au distilbène, vivant avec le VIH). Ces femmes ont besoin d'un suivi particulier, différent de la population générale.

Création de supports de communication :
- Vidéo pédagogique de 4 minutes (voir notre chaîne youtube)
- Spot d'appel de 40 secondes
- Dépliant, affichette (voir le dépliant)
- Posts pour les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Linkedin et Instagram)

Action réalisée en partenariat avec :
- Association Greffés Cœur Poumon Sud-Ouest
- Alliance du Cœur
- TRANSHEPATE
- France Rein
- AIDES
- Vaincre la mucoviscidose
- France Greffe Coeur Poumons

Soutien de la Société Française de Colposcopie et Pathologie Cervico-Vaginale (SFCPCV), des Centres Régionaux de Coordination de Dépistage des Cancers (CRCDC), de France Assos Santé et de France 3 Nouvelle Aquitaine qui nous offert pendant une semaine, la diffusion d'un spot publicitaire.

Projet financé par une subvention de l'ARS Nouvelle Aquitaine, suite à un appel à projet.
Thématiques associées à votre action
Lieu(x) où se déroule(nt) l'action1052 Rue de la Ferme de Carboue, Mont-de-Marsan, France
Date de début de mise en œuvre25/01/2021
Fréquence de l’actionEdition ponctuelle
Durée prévueIllimitée
Votre action est-elle menée avec d’autres associations de France Assos Santé ?Oui
Plus précisément, cette action est menée :Avec une ou plusieurs associations du réseau
Merci de les indiquer :- Association Greffés Cœur Poumon Sud-Ouest
- Alliance du Cœur
- TRANSHEPATE
- France Rein
- AIDES
- Vaincre la mucoviscidose
- France Greffe Coeur Poumons
Votre action a t-elle pu continuer pendant la crise sanitaire liée à la Covid-19 ?Oui
L’avez-vous adaptée pendant la crise sanitaire ?Oui
Merci de préciser de quelle manière (contacts téléphoniques, visio, ajustements divers) ?Toutes les actions prévues en présentiel ont été annulées ou remplacées par des visio-conférences.
Le mode de diffusion digitale à été privilégié par rapport à la version imprimée du dépliant.
Budget de l’action et/ou détails des postes de dépenses14 300€
Détails des postes :
- Réalisation de deux vidéos et d'un spot TV
- Création et impression du dépliant (4000 exemplaires) et de l'affichette (1700 exemplaires) + frais d'expédition
- Création des posts pour les réseaux sociaux
- Mise en page d'un communiqué et d'un dossier de presse
- Heures de secrétariat
- 70 spots diffusés sur France 3 et offerts par France 3 Nouvelle Aquitaine (16 000€)
Qui sont les financeurs ?L'ARS Nouvelle Aquitaine : à l'occasion de la mise en place du "Dépistage Organisé du Cancer du Col de l'Utérus", l'ARS NA souhaitait faire un "focus" sur les situations à risque accru de ce cancer.

+ Nombreuses heures de bénévolat par l'ensemble des partis prenantes
La participation des usagers est-elle une modalité intégrée dans votre action ?Oui
Merci de préciserLes usagers ont été sollicités pour la relecture des documents, à tous les stades de la conception des dépliants et vidéos (textes, story board, animation, mise en page).
Y'a-t-il une dimension consacrée à l'empowerment dans votre action ?Oui, il y a une dimension consacrée à l'empowerment
Merci de préciserL'esprit de cette campagne est de la prévention.
L'intérêt du suivi gynécologique par frottis, qui permet d'ÉVITER les cancers est peu connu des femmes (frein identifié par l'INCA).
Les supports réalisés expliquent cet intérêt, pour l'ensemble des femmes, avant d'aborder les 3 profils de femmes particuliers et leur suivi spécifique.
Cette dimension pédagogique est d'autant plus importante dans un contexte d'évolution des modalités de dépistage pour la population générale (introduction du test HPV en première intention, à partir de 30 ans).
Répond-elle à un appel à projet ou un appel d’offres ?Oui
Merci de préciserAppel à projet de l'ARS Nouvelle Aquitaine : Prévention et promotion de la santé
Votre action a-t-elle fait l’objet d’un diagnostic préalable ou d’une analyse des besoins du terrain ?Oui
Merci de préciserNotre action s'appuie sur les constats de l'INCA qui liste ces trois catégories de femmes (greffées, exposées au distilbène, vivant avec le VIH), comme étant à risque accru de cancer du col de l'utérus.
En outre ces 3 profils font partie des femmes les moins participantes à ce dépistage.
Enfin, le fait de voir un diaporama ou une vidéo expliquant l'intérêt de ce suivi augmente par 4,8 l'adhésion au dépistage.
Quel est l’objectif général ?Sensibiliser à l'intérêt du dépistage du cancer du col de l'utérus : toutes les femmes et en particulier les 3 profils de femmes à risque accru.
Quels sont les objectifs opérationnels ?- Diffusion nationale digitale de 2 vidéos, de fichiers de dépliant et d'affichette.
- Diffusion de ces documents imprimés en Nouvelle Aquitaine, et spot TV sur France 3 Nouvelle Aquitaine.
- Campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux.
Nombre de bénéficiaires (par an)80 000 femmes exposées au distilbène + 46 900 femmes vivant avec le VIH + Environ 30 000 femmes greffées
Âges18 à 25 ans, 25 à 40 ans, 40 à 65 ans, 65 à 80 ans, + de 80 ans
SexeFemme
Pathologies ou situations de santé à risque abordée(s)
Nombre de consultants impliqués dans l'actionImprimeur, graphiste brochure, graphiste vidéo
Nombre de salariés impliqués dans l'action1 salarié pour le réseau D.E.S. France
Le territoire d’intervention de l’action couvre l’échelleRégionale, Nationale
Où votre action se déroule-t-elle ?Hôpitaux, cliniques, Locaux associatifs, Médias / Internet, Forum, congrès, etc
TerritoireUrbain, Périurbain, Rural
L’action est-elle coordonnée au niveau national ?Oui
L’action est-elle coordonnée au niveau local ?Oui
Existe-t-il un comité de pilotage ?Oui
Quelle est sa composition, le rythme des réunions, etc.?- Le professeur Michel Tournaire, conseiller médical du Réseau D.E.S. France
- Le bureau de la Société Française de Colposcopie et Pathologie Cervico-Vaginale
- Le Centre Régional de Coordination des Cancers de Nouvelle Aquitaine
- L'ensemble des associations partenaires

Tous les échanges ont été réalisés par mails.
Tous ces acteurs ont relu et amendé les messages diffusés.
Utilisez-vous des outils pour soutenir votre action ?Oui
Merci de préciser les outils utilisés- 2 vidéos
- Dépliant
- Affichette
- Posts réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin)
Une évaluation a-t-elle été effectuée ?Non
Procédés opératoires utilisésStatistiques
Êtes-vous satisfaits de cette action ? Avez-vous atteint vos objectifs ?Oui
Merci de développer votre réponseNous sommes satisfaits des outils créés et des retours qualitatifs sur ces outils.
En revanche, la diffusion de ces outils n'est pas à la hauteur de nos attentes. C'est très difficile de communiquer en période de Covid sur d'autres sujets.
Nous poursuivons la diffusion de ces outils en coopération avec nos partenaires.
Avez-vous réalisé un bilan « officiel » ?Non
Canaux de communicationRelations presse, Sur le site de votre association, Réseaux sociaux, Newsletters internes, Partenaires, Revue de l’association/Flyers/Affiches, Autres
Quels médias ont parlé de votre action ?- France 3 Nouvelle Aquitaine (70 spots diffusés, 2 millions de vues)
- France Info Nouvelle Aquitaine
- 66 Millions d'Impatients (Lire l'article : https://www.france-assos-sante.org/2021/01/25/3-categories-de-femmes-particulierement-exposees-aux-cancers-du-col-de-luterus/)
Quels réseaux sociaux ont parlé de votre action ?- Facebook
- Twitter
- Instagram
- Linkedin
Quels partenaires ont parlé de votre action ?Tous les partenaires associatifs impliqués dans le projet et tous nos soutiens.
6 vidéos d'interviews (dont une avec notre marraine Marie Darrieussecq) ont été réalisées par France Assos Santé Nouvelle Aquitaine et diffusées sur sa chaîne Youtube.
Sur quels autres canaux a-t-on parlé de votre action ?L'ordre des Pharmaciens
Le Cespharm (nos outils sont intégrés dans leur catalogue, à disposition des pharmaciens)
Les CRCDC de France
Autres commentairesTous nos outils sont en téléchargement libre sur un cloud : http://e.pc.cd/cmSotalK
Logo Santé Info Droits